6 conseils pour un virage numérique couronné de succès

6 conseils pour un virage numérique couronné de succès

Les bonnes pratiques à appliquer dans un virage numérique

À l’ère d’une quatrième révolution industrielle, un virage numérique est incontournable pour les entreprises. Autant pour assurer leur compétitivité que leur pérennité. Une telle transformation digitale fait référence au déploiement d’une vision. Celle-ci est guidée par l’adoption, l’intégration et l’appropriation des données et des technologies numériques. En effet, les données et les technologies constituent les principaux leviers de différenciation et de croissance. Ainsi, les entreprises qui adoptent un tel virage seront davantage en mesure de saisir les occasions d’affaires.

Toutefois, un tel changement organisationnel comporte un défi de taille, soit la réceptivité des parties prenantes. En effet, la résistance au changement est l’un des premiers réflexes de l’être humain. Quoique cela peut être très constructif, dans la mesure où ceux qui résistent sont souvent ceux qui anticipent les embûches et les difficultés possibles. En effet, la résistance au changement peut être bénéfique pour une organisation si les gestionnaires sont en mesure de déterminer les causes exactes de cette résistance.

Donc, afin d’optimiser vos chances de couronner de succès votre transition, nous vous présentons 6 bonnes pratiques qui vous guideront dans votre virage numérique.

1- Miser sur vos leaders et leur leadership

En tant qu’influenceur dans votre organisation, vos leaders sont la pierre angulaire de votre virage numérique. En effet, tout changement approuvé par vos leaders renforcera le climat de confiance des employés envers votre vision. Leur leadership entraînera ces derniers à adhérer à votre culture numérique plus facilement. Ainsi, en montrant l’exemple, vos leaders seront également une ressource directe pour vos employés pour traiter le virage au quotidien.

2- Communication claire et détaillée

Il est primordial d’assurer une transparence dans vos communications avec les parties prenantes au changement. En effet, une communication claire et détaillée évitera à tout employé d’avoir des doutes sur votre vision et ainsi ruiner sa confiance avec votre virage. Il est aussi important de prévaloir la qualité des informations sur la quantité, car une trop grande quantité d’informations aura une perception négative sur vos employés. Puis, il faut savoir répondre aux questions des employés, car un manque de cohérence peut mettre un frein à l’adhésion de ceux-ci à la nouvelle culture.

3- Impliquer tous vos employés

Sachant que les gestionnaires et les leaders de votre organisation ont été convertis à la nouvelle culture numérique, il est important de considérer les employés dans cette démarche. En effet, ceux-ci peuvent contribuer à la réussite de votre transition si vous avez pris le temps d’impliquer tous vos employés et de leur démontrer qu’ils font partie de la solution et qu’ils sont essentiels au virage numérique que votre entreprise entreprend.

4- Planifier des stratégies proactives

Tel qu’expliqué plus tôt, la résistance au changement est un phénomène observable dans tous les virages drastiques. Ainsi, il est crucial de prévoir des stratégies et des solutions proactives pour s’y ajuster en temps réel. La gestion proactive permet d’identifier les sources et les types de résistance auxquelles l’organisation peut faire face pendant sa transition, afin de les contrer avec des solutions réactives qui motiveront les employés à poursuivre la transition.

5- Définissez le budget et les ressources

Considérant l’ampleur du tel changement, il est requis d’évaluer les besoins en ressources (humaines, équipements, financières, etc.) pour l’ensemble des infrastructures technologiques requises pour le virage numérique. La flexibilité est de mise dans l’octroi des ressources est essentielle à l’implantation d’une nouvelle culture organisationnelle.

6- Faire preuve d’une écoute active

Autant qu’il est important de communiquer le changement, autant qu’il est encore plus important d’écouter ce que les parties prenantes ont à dire sur votre virage numérique. Pour contrer leur résistance ou leur fournir les informations nécessaires à leur adaptation, une bonne écoute leur permettra de se sentir impliqués dans le changement et de se sentir écoutés.

Bref, sous l’acronyme C.A.S.E., un virage numérique se résume en 4 lignes directrices qui permettront à votre entreprise de concrétiser ce changement organisationnel : Consulter les employés, Adapter la démarche, Soutenir l’implantation et Écouter leurs préoccupations.

 


Si vous désirez rester informé des dernières nouveautés à propos de ProgressionLIVE et des mises à jour, inscrivez-vous à notre infolettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *